Etudiant Professionnel Entreprise
Vous souhaitez débuter ou poursuivre vos études à KEDGE ?
Vous avez une activité professionnelle depuis au moins 3 ans et souhaitez vous former ?
Vous représentez une entreprise ou un service RH ?
MAI - Manager de l'Achat International

Les achats ont des idées à revendre

Parcours complet du programme pour les professionnels MAI - Manager de l'Achat International

Accès

Diplôme(s)

MAI – Manager de l’Achat International

Accès:

Bac +5
Bac +4
Bac +3 et au moins 5 ans d'expérience managériale
5 blocs de compétences

17 500€ -

Diplôme(s):

Titre RNCP niveau 7

MAI – Manager de l’Achat International

Le programme MAI – Manager de l’Achat International en formation continue est découpé en 5 blocs de compétences ; suivi dans sa totalité, il valide le titre RNCP de Niveau 7 « Manager de l'Achat International » (code RNCP 34793) éligible au CPF (code CPF 330148). Le programme est composé de 364 heures de formation réparties sur 12 mois, dont 336 heures en présentiel (sur site et classe virtuelle) et 28 heures en travail distanciel (en autonomie). Proposé dans un format à temps partiel, il est parfaitement compatible avec une activité professionnelle.

Accès :
Bac +5 Bac +4 Bac +3 et au moins 5 ans d'expérience managériale
Durée :
1 an
Diplôme(s) :
Titre RNCP niveau 7
Campus :
Paris
Rythme :
Alternance
Langue :
Français

5 blocs de compétences

Elaboration de stratégies achats, dans une logique de business driver, en intégrant l'impact social des décisions
  • Caractériser les éléments compétitifs clés d’une entreprise, en appréciant son mix marché, produit, concurrence, afin d’identifier et d’estimer ses opportunités de croissance.
  • Analyser l’apport des fournisseurs clés à la valeur d’un produit, dans un environnement où chaque métier devient high-tech, dans le but de discerner et de renforcer son coeur de métier.
  • Identifier les expertises maitrisées par des sociétés tierces, susceptibles de porter une part du caractère innovant des produits futurs, afin de soutenir des mises sur le marché accélérées.
  • Identifier les marges de manoeuvre de l’entreprise en matière de sourcing, en mesurant l’accessibilité aux fournisseurs clés (localisations nationales, internationales) et les circuits de distribution associés.
  • Elaborer des scénarios stratégiques achats, intégrant l’innovation produit, visant la croissance des activités, et incluant l’impact des décisions de sourcing en matière de Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE).
Accélération de l'innovation produit, en associant les fournisseurs au stade de la conception, dans une logique d'innovation capture
  • Positionner les activités achats au sein du processus de développement nouveaux produits, en lien direct avec la R&D et le marketing, de manière à capturer l’innovation fournisseurs dès le stade de la conception produit.
  • Piloter les fournisseurs stratégiques dans le but de constituer une force de proposition intégrée aux projets nouveaux produits, dans une logique de co-construction de la valeur.
  • Co-construire une plateforme d’échange entre l’entreprise et le fournisseur, favorisant veille technologique et benchmarking, respectant la confidentialité, afin d’accélérer et d’augmenter la qualité de la conception produit,
  • Associer les fournisseurs à la réduction de la complexité produit, en organisant des retours d’expérience et de brainstorming, afin de limiter les surcoûts (cost out) et les défauts de qualité.
  • Utiliser les techniques avancées des fournisseurs leaders en matière de respect de l’environnement pour intégrer la dimension environnementale dans le développement de nouveaux produits.
Manager et développer son leadership achat
  • Identifier les fournisseurs qui innovent et qui ont le potentiel d’être force de proposition, dans le but de les intégrer dans les fournisseurs stratégiques de l’entreprise.
  • Construire un climat de confiance avec les fournisseurs, en développant une approche collaborative dans l’innovation, soutenue par une contractualisation garantissant une approche partagée de la propriété intellectuelle.
  • Rédiger les cahiers des charges de manière élargie, incluant des critères évaluant la qualité de la relation fournisseur, afin de trouver un fournisseur « qui nous ressemble et va nous aider à atteindre nos objectifs »
  • Conduire les phases de consultation, de sélection et de contractualisation selon une logique « fournisseur ressource », en analysant les rapports de force qui s’établissent lors des négociations, afin d’atteindre les objectifs relationnels et les objectifs de coûts.
  • Mesurer le risque fournisseur, en appréciant sa localisation, ses activités, sa réputation, son exposition médiatique, ses caractéristiques produits, afin de limiter les risques de pénurie et de rupture d’activité de l’entreprise.
Manager l'équipe achats dans une logique de montée en compétences, afin de positionner le service achats en business partner
  • Mettre en oeuvre un mode managérial agile, adapté à des cycles de développement courts, incluant les techniques de résolution de problèmes ou de litiges, de manière à positionner le service achats en business partner, tant en interne qu’en externe.
  • Conduire les acheteurs à établir une visibilité partenariale avec les fournisseurs, les autorisant à se projeter à moyen terme, à engager les investissements nécessaires, dans le but d’obtenir une implication élevée des fournisseurs.
  • Mettre en place une politique spécifique pour les achats indirects (hors production), où l’acheteur privilégie le rôle de conseiller et d’accompagnateur des prescripteurs internes de l’entreprise, dans sa mise en relation avec les fournisseurs.
  • Réaliser les entretiens annuels d’évaluation des collaborateurs, en incluant des éléments RSE, afin de soutenir des pratiques d’achat respectueuses et responsables.
Pilotage de la performance du service achats, en incluant attentes de conformité et dimensions financières
  • Renforcer les processus et procédures achats, en lien avec les certifications de l’entreprise, dans le but de garantir la conformité des pratiques et des activités aux attendus de qualité, légaux, et financiers.
  • Mettre en place des plateformes de gestion de la relation fournisseurs (SRM), incluant suivi des contrats, référencement, e-sourcing et évaluation des fournisseurs afin de mieux gérer le risque.
  • Déployer les outils et les techniques permettant d’évaluer la stabilité et la solidité financière des fournisseurs, afin de devancer les ruptures et défaillances d’approvisionnement.
  • Concevoir et mettre en place le tableau de bord du service achats, incluant les indicateurs de performance retenus (KPI), et notamment le suivi des taux de service, le suivi de la relation fournisseurs, et le suivi des objectifs financiers.
Retour en haut